Auteur Sujet: Kao  (Lu 996 fois)

sadako

  • Otaku suprême
  • ****
  • Messages: 5408
  • je vous ai à l'oeil ^^
Kao
« le: 06 juin 2006 à 22:40:54 »
Kobe, janvier 1995. Un mois surprenant dans la vie si vide de Masako : le coeur de sa mère lâche, elle tue sa soeur, elle survit de justesse au grand tremblement de terre, elle est recherchée par la police, elle se fait violer. Paradoxalement, tout ça est ce qui lui est arrivé de mieux car sa vie se remplit d'un coup et Masako se met à fuir encore et encore, et rencontre, dans le Japon profond, des tas de gens, et tout ce qui lui arrive s'imprime sur son visage. Un film étonnant où justement on ne s'étonne de rien, une atmosphère de légèreté dans le drame le plus complet, une sorte d'humour glacial décalé, un Japon triste, à mille lieux des cartes postales, où comme partout on se bat pour s'en sortir. Pour moi c un grand film, sans effet de manche sonore ou visuel, une narration rigoureuse, des acteurs sobres mais expressifs, une sorte de joyeux désespoir et surtout, pas de position morale sur le personnage, à aucun moment on ne se donne le droit de juger Masako. Un drame naturaliste en quelque sorte, mais où on ne s'ennuie pas, sans verbiage métaphysique à la mords-moi-le-cerveau, sans discours engagé de cinéma.

A noter que le DVD est en zone 1 avec sous-titres en anglais, mais bon, quand on attendait ce film et qu'on finit par le trouver, on prend ce qu'il y a.
« Modifié: 14 juin 2006 à 08:39:28 par Ryosan »

FORUM WEBOTAKU

Kao
« le: 06 juin 2006 à 22:40:54 »