Auteur Sujet: Leçon #1  (Lu 21948 fois)

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« le: 03 mai 2004 à 13:22:13 »
Après une introduction rapide, présentant l'écriture et un peu de prononciation, voici donc la première leçon de japonais. Un petit son de Oda Kazumasa me permet d'entrer rapidement en transe, je me retrouve fin prêt pour affronter avec vous la langue japonaise ;).

Nous allons apprendre aujourd'hui quelques mots simples, de façon à s'initier agréablement aux joies de la langue nippone, et vous aurez aussi l'occasion d'apprendre quelques signes en même temps.

-----Les pronoms personnels---

Quoi de plus normal, lorsqu'on apprend une langue, de commencer par les pronoms personnels, car s'il y a bien une chose que l'on souhaite faire, c'est se présenter dans la langue en cours d'apprentissage non? Et bien il faut savoir que si le japonais possède aussi des pronoms personnels (je, tu, il...), leur usage n'est pas, à l'image du français, systématique et ils sont, la plupart du temps éludés de la phrase. "Comment?" me direz vous, et bien oui, il faut savoir que la langue japonaise est avant tout une langue contextuelle, c'est à dire que lorsque le contexte le permet, certains éléments peuvent être omis, c'est le cas par exemple du sujet. En français par exemple, si l'on dit simplement "manger", on se fait traiter de débile, et l'on reçoit aussi sec sa poignée de cailloux sur la figure, car personne ne comprendrait. Pourtant, en japonais, le simple fait de dire "manger", peut signifier "je suis en train de manger" ou même "nous sommes en train de manger", car oui, je ne vous l'avez pas encore dit, mais les verbes japonais ne se déclinent pas non plus !!!

Contrairement à la langue française et ses 6 pronoms personnels qui donnent la terminaison du verbe, le japonais ne connait pas de changement entre le pronom personnel "je" et celui qui signifie "ils". Par exemple le mot "taberu" [tabelu, le "r" japonais se restrancrit "r" en alphabet latin, mais ce n'en est pas vraiment un, puisque les Japonais ne connaissent pas le son "r", simplement un son ressemblant au son "l"] signifie le verbe "manger" mais signifie aussi : je mange, tu manges, il mange....Comment le sait-on? Et bien au contexte...par exemple si dans une discussion, quelqu'un vous demande de venir manger avec lui, il est évident que le sujet sera bien sûr vous, et ce même si les pronoms personnels "tu" ou "vous" sont absents. Avec mes explications, ça ne doit pas être évident à comprendre...ne vous en faites pas, ça viendra avec le temps, je me permet juste de vous le dire pour le moment.

Venons en aux pronoms personnels :

# Première personne

- watashi [ouatashi] : pronom personnel poli s'il est utilisé par les hommes, c'est celui qui est le plus utilisé dans les livres de japonais. J'aimerai cependant le déconseiller à tous les mecs qui lisent ça, car c'est vraiment poli, et le placer dans une conversation avec un ou une Japonais(e) risquerait de mettre votre interlocuteur à distance (ce qui n'est pas toujours désiré ;)). Pour les filles par contre, c'est celui-ci qu'il faut utiliser, il s'emploie aussi bien dans le registre poli, que dans le registre neutre.

- boku [bokou] : pronom personnel utilisé par les hommes de façon tout à fait naturelle. Vous pouvez l'avoir entendu de la bouche d'une fille dans des chansons mais c'est  particulier (je pense à Ayu, et il y a aussi Zone), les chanteuses devant raconter une histoire d'un point de vue masculin je pense...

- atashi [atashi] : pronom personnel strictement féminin, utilisé par les jeunes filles jusqu'à l'âge de 25 ans environ. La plupart des Japonaises l'utilisent inconsciemment de temps en temps avec "watashi". Il a une consonnance féminine, alors les mecs évitez quoi :D

- ore [olé] : pronom personnel strictement masculin (il est employé par Aya Ueto dans Azumi, mais elle a grandit qu'avec des mecs dans ce film, et son langage s'en retrouvé influencé :D) avec une conotation vulgaire. Il est cependant utilisé largement par les jeunes japonais, qui veulent se la raconter un minimum. A utiliser avec précaution (entre amis, pas devant des personnes agées, des adultes à qui on devrait le respect). En général les Japonaises n'aiment pas trop..mais n'y peuvent rien lol.

# Seconde personne :

- Le nom de l'interlocuteur : hey oui ! En japonais, on utilise pas souvent les pronoms personnels "tu", jugeant que cet usage est en fait impoli, on préfère utiliser le prénom ou le nom de la personne que l'on souhaite interpelée. Si on est intime avec la personne, nul besoin de rajouter un suffixe, sinon il vous faut rajouter "-kun" pour un garcon, "-san" pour une fille ou quelqu'un avec lequel on veut etre poli. A noter que le nom de famille peut etre employé également, et c'est souvent le cas d'ailleurs, quand on connait pas bien la personne, dans ce cas, un simple "-san" au bout du nom et c'est parti!

- anata [anata] : pronom personnel à consonnance poli, il est souvent utilisé dans les manuels de japonais. Je ne saurai que trop vous conseiller d'être prudent avec ce pronom, et d'utiliser de préférence le nom ou le prénom de votre interlocuteur.

- anta [annta] : la même chose que ci-dessus, dans un registre plus familier toutefois.

- kimi [kimi] : pronom strictement réservé aux hommes, pour désigner quelqu'un qui est égal ou inférieur à eux (en âge, ou en hiérarchie). C'est souvent ce pronom qui est utilisé pour les chansons d'amour : kimi ga suki da yo ! :P

- omae [omaé] : pronom très familier strictement réservé aux hommes pour désigner quelqu'un de proche (un ami) égal ou inférieur à eux. A utiliser prudamment...on le trouve aussi sous la forme : omee avec l'accent yankee, et là, c'est sûr que c'est vulgaire  :wink:

- temee [téméé] & kisama [kissama] : pronoms insultants...à ne pas employer où juste quand on est pris dans une baston. C'est le genre de pronom à se trouver dans les manga style Shonan Junai Gumi...

# Troisième personne

- kare [kalé] pronom personnel désignant une personne de sexe masculin. Pouant être traduit par "il".

- kanojo [kanodjo] : pronom personnel désignant une personne de sexe féminin. Pouant être traduit par "elle".

# Pronoms personnels  pluriel


Il suffit pour l'obtenir d'ajouter le suffixe "-tachi" [tatchi] aux pronoms personnels équivalents dans le singulier :

- watashi> watashitachi
- boku> bokutachi
- ore> oretachi
- kimi> kimitachi
- kanojo> kanojotachi

Exception :
Kare> karera

Informations :
On trouve aussi "bokura" à la place de "bokutachi" et "orera" à la place de "oretachi", mais le sens est identique.

---------------------------------------------------------------------

Voila donc vous savez tout des pronoms personnels, enfin il en reste encore mais on verra ça plus tard, je vous ai donné les plus importants, les plus courants ;).

Bon, je propose maintenant que vous appreniez les hiragana suivants en les écrivant de nombreuses fois avant la prochaine leçon (jeudi) :

# あ [a]
# い
# う [ou]
# え [é]
# お [o]

(http://www.webotaku.com/images/agrand/img_dossiermj_74_1)

# か [ka]
# き [ki]
# く [kou]
# け [ké]
# こ [ko]

(http://www.webotaku.com/images/agrand/img_dossiermj_83_1)

Voici du vocabulaire pour vous permettre d'écrire des mots :

# あい : l'amour [la combinaison a+i se lit "aille"]
# かお : le visage [kao]
# こえ : la voix [koé]
# えき : une gare [éki]
# いえ : une maison [la combinaison i+é se lit "iyé"]
# いう : le verbe "dire" [la combinaison i+u se lit "iyu"]
# いく : le verbe "aller" [ikou]
# あう : le verbe "rencontrer" [a/ou]
# あお : la couleur bleue [ao]
# あおい : l'adjectif bleu [aoille, la combinaison o+i se lit : "oille"]
# あか : la couleur rouge [aka]
# あかい : l'adjectif rouge [akaille]

Voila voila ;)

Bhaal.fr

  • Kohai
  • Messages: 36
Leçon #1
« Réponse #1 le: 03 mai 2004 à 17:04:33 »
merci pour la leçon  :)
mais j'ai une question. Tu dis que si on est avec un(une) ami(e), et kon est un gars comme moi (lol) et bin il vaut mieux utliser "boku" sous peine d'instaurer une distance dans la relation. Et à la deuxième personne (avec un ami, pas spécialement hyper proche mais bon imaginons) vaut-il mieux dire "anata" (mais tu dis que c'est pas terrible entre amis) ou par le nom +san ou -kun ? (paske un ami quand meme ! pour la 2eme personne c pas tres naturel (enfin chez nous du moins )) .
(vive les (multiples (parenthèses)) c'est (tellement (marrant))).
 :lol:

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« Réponse #2 le: 03 mai 2004 à 17:16:02 »
Bhaal, je te conseille d'utiliser "boku" pour te désigner, lorsque tu parles japonais. S'il y a des moments où tu souhaites te la raconter un peu (ou beaucoup lol), où si tu vois que ton interlocuteur utilise "Ore", tu peux changer. Par contre, évite d'utiliser "watashi" que l'on trouve dans tous les manuels. C'est poli, mais vraiment très poli, les Japonais ne l'utilisent qu'au travail, et encore...préfère donc "boku" qui te permet d'être naturel (pas poli, pas impoli).

Pour un ami, en fait, toi tu es Français, donc les Japonais ne seront pas choqués par le fait que tu les appelles simplement par leur prénom, ils penseront "c'est un étranger, cool, il m'appelle par mon prénom, je suis son pote pour la vie " lol. Non, sans aller jusque là, bah disons que c'est un peu différent pour nous qui sommes étrangers, alors tu peux appeler tes ami(e)s simplement par leur prénom, sans aucun problème. Evite le "anata", ça fait froid, poli et bizarre... Les suffixes, tu peux les ajouter si tu veux, mais je te dis, ils n'en tiendront pas compte je pense. Par contre, si jamais tu connais pas la personne, et que tu souhaites être poli : NOM DE FAMILLE + SAN .

Info :
# il y a d'autres suffixes encore, comme -chan, -sensei ou -sama ...
# anata, prononcée par la bouche d'une femme peut signifier "mon chéri" si elle parle à son mari.

FORUM WEBOTAKU

Leçon #1
« Réponse #2 le: 03 mai 2004 à 17:16:02 »

Sakura.Taisen

  • Rônin
  • **
  • Messages: 163
Leçon #1
« Réponse #3 le: 03 mai 2004 à 17:38:05 »
d'abord une chose merci pour les lecons :D
ensuite ya un truc que je comprends pas avec la deuxieme personne du singulier : ils sont soit trop polis pour etre utilisé soit ils sont reservés aux hommes donc quand c pour s'adresser à une femme on emploi quoi???

Misaki

  • Samouraï
  • ***
  • Messages: 510
Leçon #1
« Réponse #4 le: 03 mai 2004 à 17:45:12 »
Merci Kei pour cette leçon.

Pour les suffixes que tu as rajouté dans ton dernier post qu'en est-il ? Je les ai déjà aperçus sans connaitre leur réelle fonction.

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« Réponse #5 le: 03 mai 2004 à 18:20:40 »
# Sakura.Taisen
Attention, je n'ai pas dit que ces pronoms sont pour s'adresser aux hommes hein? Je vais le redire correctement : il n'y a que les hommes qui puissent les utiliser, après c'est pour désigner un autre homme ou une femme, ce critère ne rentre pas en compte. Donc pour désigner une femme, lorsque tu es un homme, tu as l'embarras du choix (il y a encore d'autres possibilités mais je préfère éviter d'en parler tout de suite). Par contre si tu es une femme et que tu veux parler avec quelqu'un, il te reste le prénom ou le nom (c'est très très courant, je vous jure, même si forcément pour nous, ça paraît bizarre d'appeler quelqu'un tout le temps par son prénom), ou alors anata (poli ou bien très familier : mon chéri).

# Misaki
Pour les derniers suffixes :
-sama : correspond en fait à un suffixe de respect (ce n'est plus de la simple politesse à ce niveau-là). On le trouve collé à des noms comme : kamisama (les dieux), kyakusama (les clients...la fameuse modestie japonaise) ou encore les prêtres boudhiques dont j'ai oublié le nom par exemple. Plus qu'un suffixe, c'est une marque ancré dans la langue, tu le trouveras pas collé à un nom, en tout cas tu ne l'utilises pas pour appeler quelqu'un.

-sensei : correspond à une profession. On le trouve collé aux noms des professeurs, des médecins et d'autres encore surement mais ce sont les 2 exemples les plus courant. Vous avez déjà tous entendu une phrase du genre : "Tanakasensei !!!" non?

-chan : peut-être assimilé à "-kun" ou "-san" à la différence que ce suffixe est réservé aux enfants, ou aux jeunes filles. Genre tu croises un gamin de 10 ans au Japon qui s'appelle Tarô, bah tu l'appelles Tarôchan. Il peutêtre utilisé dans des surnoms aussi, car les Japonais s'appellent beaucoup plus par des surnoms je trouve. Pour reprendre un autre exemple, t'es dans le train et tu croises ton amie Eriko, bah tu l'appelles "kokochan !!" si elle porte ce surnom lol (déjà rencontré ce cas de figure lol).

Takezo

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1385
    • Anime Fantasy
Leçon #1
« Réponse #6 le: 03 mai 2004 à 18:27:45 »
superbe entrée en matière Kei !!
ça me permet de réviser ce que je connais déjà et de découvrir de nouvelles choses!

Encore merci !
Notamment pour les pronoms  :D

Sakura.Taisen

  • Rônin
  • **
  • Messages: 163
Leçon #1
« Réponse #7 le: 03 mai 2004 à 18:31:27 »
ah ok g compris merci

Misaki

  • Samouraï
  • ***
  • Messages: 510
Leçon #1
« Réponse #8 le: 03 mai 2004 à 18:36:36 »
Arigatô Kei.

Inspecteur_Harri

  • Senpai
  • *
  • Messages: 71
ué!
« Réponse #9 le: 03 mai 2004 à 20:26:36 »
merci Kei!

Vivement jeudi!

Nakuru

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1244
Leçon #1
« Réponse #10 le: 03 mai 2004 à 20:41:55 »
Tu devrais faire prof pour de vrai Kei, ça serait super !!!  :D
Ohlà pour la nouvelle école le retour !!!!
Courage à tous les camarades de classe :)

FORUM WEBOTAKU

Leçon #1
« Réponse #10 le: 03 mai 2004 à 20:41:55 »

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« Réponse #11 le: 03 mai 2004 à 21:01:27 »
Citer
Tu devrais faire prof pour de vrai Kei, ça serait super !!!


C'est prévu lol enfin pas vraiment de japonais mais bon  :roll: . Sinon, ouais, bon courage à tous, car langue que vous avez choisi d'apprendre mesdames et messieurs, est loin d'être difficile, mais mérite tout de même une bonne dose de courage pour la maîtriser : courage donc ;)

Misaki

  • Samouraï
  • ***
  • Messages: 510
Leçon #1
« Réponse #12 le: 03 mai 2004 à 22:22:31 »
Kei personellement en fait je ne pense pas à maitriser cette langue un jour mais plutôt apprendre les bases et un peu plus afin de me "débrouiller" un chouilla.

C'est plus sympa je trouve pour pas tomber de haut que d'avoir aucune pression de résultats de suite.
Apprendre avec le plaisir c'est bien plus agréable.

Je regrette juste une chose, c'est que au collège et au lycée je n'ai pas eu cette langue en option car je l'aurais pris à l'époque.

Bhaal.fr

  • Kohai
  • Messages: 36
Leçon #1
« Réponse #13 le: 04 mai 2004 à 07:01:39 »
Kei j'ai une euestion très intelligente.
Imaginons la scène :
J'ai un ami qui s'appelle Nobu, et on parle assis sur le haut du FUji Yama.
JE veux lui dire : Nobu, tu es gentil.
Or, tu m'as recommandé précédemment d'appeller un pote par son prénom aussi, mais est-ce pour la 2eme personne ?
parce ka ce moment-la ca donnerait
Nobu,Nobu gentil desu
:(

merci
bonne continuation (PS : ya cbien de cours par semaine ?)

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« Réponse #14 le: 04 mai 2004 à 09:47:48 »
Oui, c'est tout à fait possible ce cas de figure, ça me semble même naturel, c'est que j'ai déjà dû l'entendre / l'utiliser. Tu utilises une fois le nom pour l'appeler, et une autre pour dire ce que as à dire :

Nobu, (petit temps) Nobu ha yasashii ne : Nobu,  tu es gentil.

Par contre, si tu continues après de lui parler, tu n'auras pas besoin de répèter son prénom, et là, ça rejoint ce que je disait précédemment, sur la notion de langue contextuelle et tout et tout...

Exemple :

Nobu, Nobu ha yasashii ne, kyou tetsudattekureta kara

> Bon vous prenez surtout pas la tête avec cet exemple, et n'essayez pas de le comprendre seulement il faut savoir que ça signifie : Nobu, tu es gentil hein, parce que tu m'as aidé aujourd'hui (je fais exprés de le traduire de façon lourde, pour que vous voyez bien qu'en français, une phrase avec deux verbes conjugués, se retrouve avec deux sujet [Nobu + Tu ] ce qui n'est pas le cas en japonais qui ne comporte qu'un sujet : Nobu.

Takezo

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1385
    • Anime Fantasy
Leçon #1
« Réponse #15 le: 04 mai 2004 à 14:21:42 »
Kei, je suis novice donc pas taper !! Mais je ne comprends pas pourquoi il faut dire "ne" et non "da" pour le verbe être dans la phrase: "Nobu ha yasashii ne"
car si j'ai bien révisé mes leçons de l'année dernière: Nobu + ha + gentil + verbe
et je croyais que le verbe être s'était "da "à la forme affirmative neutre du présent et "desu" à la forme affirmative polie du présent.

Bon je sais on s'éloigne de la leçon en cours mais si je n'ai pas la réponse je ne vais pas dormir de la nuit !!

Rhayn

  • Modérateur
  • Samouraï
  • **
  • Messages: 719
Leçon #1
« Réponse #16 le: 04 mai 2004 à 14:57:20 »
A confirmer par Kei, mais les japonais enlèvent souvent le verbe être dans les phrases, comme le sujet d'ailleurs. Par exemple au lieu de dire あなた は げんき [元気] です か? (comment vas tu?) on dit plutôt げんき [元気]? (pas de sujet ni de verbe)
Dans son exemple c'est la même chose et le "ね" est utilisé pour dire "n'est ce pas"... むずかしい です ね? = C'est difficile n'est ce pas?

Kei

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1991
    • http://www.webotaku.com
Leçon #1
« Réponse #17 le: 04 mai 2004 à 16:01:33 »
Takezo :
Pour éviter que tu restes toute la nuit devant ton pc, je te réponds tout de suite lol. D'abord, félicitations pour avoir suivi les cours l'année dernière, c'est parti un peu en freestyle par la suite. En fait, et je crois que j'ai omis de le préciser l'année dernière (ou bien, je ne le savais pas encore, j'ai pas mal progresser depuis...je le remarque quand je relis des mails écrits à l'époque lol) le "verbe" desu à la forme neutre (donc "da") ne se rencontre jamais après un adjectif en "i" (comme "yasashii" pour revenir dans l'exemple). Bien sûr, si l'on veut être poli, ça ne pose pas de problèmes et on peut dire : yasashii desu / yasashii desu ne  par exemple. Mais si l'on ne veut pas être spécialement poli (attention, lorsque je dis que je ne parle pas poliment, ça veut pas dire que je manque de respect à mon interlocuteur hein? En japonais il y a : le registre poli, le registre neutre, et le registre, je dirais familier/vulgaire....il y a aussi le registre plus que soutenu, de respect mais c'est pour plus tard lol) on emploie "da", seulement avec les adjectifs en "i" ca ne colle pas donc : yasashii ne.

Rhayn :
Ouais, le verbe être (qui n'est pas vraiment un verbe grammaticalement) saute souvent, très souvent dans le langage parlé (à la forme neutre). Tout comme le sujet et les particules d'ailleurs.

Exemple :

1) どこへ行くの? [Doko e iku no] > Où vas tu?

>Déjà dans cette première phrase, on remarque l'abscence de sujet, pas de nom ni de pronom. Mais en plus elle se transforme encore plus à l'oral puisqu'on obtient :

2) どこ行くの?[Doko iku no] ou même どこ行く?[doko iku? avec l'intonnation finale montenante]

Takezo

  • Daimyô
  • ***
  • Messages: 1385
    • Anime Fantasy
Leçon #1
« Réponse #18 le: 04 mai 2004 à 18:25:14 »
OK !!

Merci !!
Je vais donc pouvoir dormir !
J'en suis à la leçon 17 de l'année dernière mais c'est cool de reprendre à 0 cette année !! :D

Ryosan

  • Kamisama
  • Otaku suprême
  • **
  • Messages: 5985
    • WebOtaku
Leçon #1
« Réponse #19 le: 06 mai 2004 à 22:25:42 »
Super bien faite cette leçon Kei-kun :D Les petits exemples concrets facilitent grandement la compréhension.

J'aimerais revenir sur l'utilisation du suffixe "chan". Je viens de passer deux semaines en compagnie presque exclusive de Japonais et j'ai pu poser quelques questions, dont l'utilisation de "chan".

A ma connaissance donc, chan n'est pas réservé qu'aux filles mais peut être utilisé pour les garçons. "kun" se veut plus neutre, tandis que "chan" marque une certaine tendresse. J'ai aussi appris que le choix de "kun" ou "chan" pour un garçon dépend du prénom lui-même. Les Japonaises choisissent le suffixe qui colle le mieux au prénom. Kawaii desu ne ? ;)

FORUM WEBOTAKU

Leçon #1
« Réponse #19 le: 06 mai 2004 à 22:25:42 »