Auteur Sujet: god of cookery  (Lu 1350 fois)

sadako

  • Otaku suprême
  • ****
  • Messages: 5408
  • je vous ai à l'oeil ^^
god of cookery
« le: 20 janvier 2010 à 01:28:10 »
De et avec Stephen Chow, 1996.

En fin pu le voir en entier (il me manquait quelques minutes du milieu du film), donc je peux enfin en parler plus en détail.
C'est du Stephen Chow, donc : comédie grossière et subtile à la fois, pleine de parodies et autres clins d'yeux par rapport au cinéma de Hong Kong.
Combat de cuistots : encore un thème archi éculé, mais avec Chow ça part toujours en vrille et la surenchère de comique absurde (et violent, c parfois bien acide) empêche de zapper ; on veut voir jusqu'au bout qui sera définitivement le "dieu de la cuisine", même si la réponse est finalement à la fois surprenante et convenue.
Point commun avec une autre pointure du comique dans l'action, Jackie Chan : pas de sexe et l'utilisation de son propre nom comme nom de personnage. Différence : Chow se donne beaucoup dans les rôles  de gars cyniques, grossiers, violents et veules en même temps, hypocrites et versatiles, arrogants, suffisants ou abrutis. Il n'hésite pas à incarner des pauv'types détestables, mais qui peuvent trouver leur rédemption (c'est le cas ici, même s'il garde une part de son ancien caractère). Avec lui le héros sans faille ni peur ni reproche n'existe pas (du moins pas dans les films qu'il a écrit et mis en scène, mais là, comme je n'ai pas encore tout vu de son énorme filmographie - depuis les 80s - je ne peux pas trop m'avancer).
Et puis il y a Karen Mok qui, même défigurée (par un maquillage bien vu, je vous rassure), est sublime et donne au film un air de folie parfois furieuse.
Elle est toujours au point : comme chanteuse, actrice, mannequin, cascadeuse... Oui bon je ne suis point objectif ^^"  
« Modifié: 20 janvier 2010 à 01:30:35 par sadako »

FORUM WEBOTAKU

god of cookery
« le: 20 janvier 2010 à 01:28:10 »