Auteur Sujet: Le Kojiki, la chronique des choses anciennes  (Lu 4830 fois)

Ryûrei

  • Team WebOtaku
  • Senpai
  • ****
  • Messages: 61
Le Kojiki, la chronique des choses anciennes
« le: 13 novembre 2009 à 18:18:33 »
Comme j'étudie la littérature japonaise par le biai des cours à la fac, j'avais un peu envie de parler d'un des plus célèbre livre du Japon, à savoir, le Kojiki que l'on appelle aussi "La chronique des choses anciennes". C'est un récapitulatif de mes cours, agrémenté d'informations trouvé ça et là sur le net :)


Le Kojiki, la chronique des choses anciennes

Le Kojiki (古事記) est la première oeuvre de la littérature japonaise, présenté lors du 10ème jour du 3ème lunaire de la 50ème année de l'ère Wadô (和銅), c'est à dire en l'an 712 après J.C. à l'impératrice Genmei (元明天皇 Genmei Tennô). Au tout début, c'est l'empereur Tenmû (天武天皇 Tenmû Tennô) qui avait commandé deux récits, pour assoir le pouvoir de la famille impériale. Il chargera Hieda no Are (稗田阿礼), une personne avec une très grande mémoire, d'apprendre le texte par coeur. Malheureusement, l'empereur Tenmû décède en l'an 686 laissant le travail quelque peu inachevé. En l'an 711, l'impératrice Genmei demandera alors à Ô no Yasumaro (太 安万侶) d'écrire le texte que dictera Hieda no Are, pour cette raison que le Kojiki sera achevé en 4 mois et demi seulement.
Le livre est entierement écrit en kanji, tout en gardant une grammaire très proche de celle du japonais (on dira qu'il est difficile aujourd'hui de comprendre quelque chose uniquement par les kanji a cause des très nombreuses formes de grammaire utilisé avec les hiragana). Ce tout est divisé en 3 livres, retraçant toute l'histoire du Japon et de la famille impériale depuis l'origine du monde jusqu'à la mort de l'impératrice Suiko (推古天皇 Suiko Tennô), sous forme de récit suivi.
Pour l'impératrice Genmei, la langue avait une aussi grande importance que le contenu. Inspiré par les kotodama (言霊) que nous traduirons par "mot-âme" ou l'esprit des mots. Ce sont en fait des sons au nombre de 50, chaque son est considéré comme étant un kami (神), ou dieu en français. Les seules parties en japonais pur sont les kayô, les chants, car la poésie avait soi disant une valeur magique.

3 livres pour 3 âges différents

Le premier livre, pour l'âge des dieux, retrace les mythes de la création du monde ou les différentes divinités du shinto.
Le second livre, pour l'âge des héros au destin tragique, qui retrace l'histoire du pays depuis l'empereur Jimmu (神武天皇 Jimmu Tennô), le 1er empereur du Japon, jusqu'à son 15ème successeur l'empereur Ojin (応神天皇 Ojin Tennô). (de 660 av. J.C. à 310 ap. J.C.)
Le 3ème livre, pour l'âge des souverains humains, de l'empereur Nintoku (仁徳天皇 Nintoku Tennô) à la mort de l'impératrice Suiko (du début du 5ème siècle à 628 ap. J.C.)

Le Kojiki fut offert à l'impératrice Genmei mais est longtemps resté ignoré, considéré comme une tradition secrète. Ce n'est qu'à l'ère Edo (江戸) qu'il sera dévoilé à tous par les savants du kokugaku (国学). Ils vont en reconnaître l'influence. Mais le statut de l'oeuvre changera complètement quand Motôri Norinaga (本居宣長 Norinaga Motôri), philologue de grande renommé, écrira un commentaire sur l'oeuvre en question. Il aura étudié le Kojiki pendant 30 années de 1764 à 1798. L'ouvrage servira de bible pendant les années nationaliste d'avant guerre. Et à partir de 1945, sera considéré comme premier monument de la littérature japonaise et source d'informations pour la culture de la civilisation japonaise.


Voila dans l'ensemble ce qu'est le Kojiki, vous pouvez le lire en ligne a cette adresse : http://japonline.free.fr/Encyclopedie-Kojiki-le%20livre.htm

Source : cours fac de Bordeaux III, sodesuka.fr, mythologica.fr et wikipedia.

sadako

  • Otaku suprême
  • ****
  • Messages: 5408
  • je vous ai à l'oeil ^^
Re : Le Kojiki, la chronique des choses anciennes
« Réponse #1 le: 15 novembre 2009 à 23:04:43 »
Que voilà un post intéressant qui fait plaisir ! Si t'en as d'autres en vue, tu peux les mettre dans la rubrique littérature japonaise steplé ? Elle tombe en poussière depuis que je n'y poste plus faute de livres, ce serait bien de la réactiver (^^)

FORUM WEBOTAKU

Re : Le Kojiki, la chronique des choses anciennes
« Réponse #1 le: 15 novembre 2009 à 23:04:43 »